Combien coûte un divorce à l’amiable

Lorsque le maintien des relations conjugales est impossible, le divorce reste la meilleure solution. Il se pose alors la question d’en évaluer le coût afin d’obtenir un divorce avec peu de frais. Pour évaluer le tarif que vous aurez à payer pour divorcer, lisez cet article.

L’évaluation du montant des honoraires dévolus aux avocats

Pour tout savoir sur le coût d’un divorce, vous devez prendre en considération le paiement des avocats qui auront à suivre la procédure devant les tribunaux. En effet, il est désormais imposé aux époux d’avoir des avocats pour leur représentation. Cette obligation est née le 1er Janvier 2017. De manière générale, le tarif appliqué est de 1000 euros pour chacun des époux. Si ces derniers souhaitent payer des tarifs à l’heure, ils doivent prévoir une fourchette allant de 75 euros à 450 euros. Le taux appliqué sera fonction de l’avocat choisi. Il convient de savoir que les taux présentés sur internet ne sont pas exhaustifs. Il s’agit de tarifs ne comportant pas les taxes. Ces montants ne prévoient pas également les enfants ainsi que l’existence de biens de type immobilier. 

L’impact des biens immobiliers sur le coût de la procédure

Lorsque le couple en instance de divorce est copropriétaire de biens immobiliers, ce paramètre a un impact sur le calcul du prix du divorce dit amiable. Du point de vue juridique, un notaire doit intervenir afin de procéder aux diligences de partage. Ce dernier va établir un état dit liquidatif. Il faudra alors prévoir le paiement des frais de travail du notaire responsable de cette tâche. L’acte réalisé par le notaire devra également être payé suivant un montant variable. La taxation est estimée en fonction de la valeur des biens qui feront l’objet de partage. 

Plus précisément, un pourcentage de 1% devra être appliqué à la valeur desdits biens. Pour avoir un calcul plus précis, il est important pour vous de contacter un notaire. Toutefois, si vous désirez divorcer en payant le moins possible, optez pour le divorce réalisé en ligne. La seule réserve est de bien sélectionner le site par lequel vous allez le faire. En effet, il faut passer par l’entremise d’un site appartenant à un vrai avocat ayant une inscription au Barreau valide. Pour les coûts, prévoyez une somme minimale de 480 euros pour chaque partie. 

Separator image Publié dans Divorce.